artiste plasticienne

Hélène LHOTE développe depuis les années 1990 une pratique qui évolue entre peinture,  sculpture et installation. Baignée des souvenirs d’Orient où elle a vécu, le miroir, l’émail et lumière sont les médiums principaux de son œuvre.

SORT ET RESSORT - 2016 Acier, miroir, bois peint - 187 x 135 x 14,5 cm

ASCOPHYLLUM NODOSUM VARIATION
- Acier émaillé ≈ 350 x 50 x 50 cm

IKAT - installation lumière chez Jean-Pierre Compan 22 boulevard Saint-Germain Paris 5

Lumière, clarté, transparence, réflexion

Hélène Lhote interpose ses objets entre la lumière et le spectateur, provoquant ainsi chez lui des stimuli originaux, inhabituels, propres à éveiller l’acuité des sens. Hormis le fait qu’Hélène Lhote ne néglige pas le toucher – et parfois même l’ouïe – ses préoccupations plastiques semblent toutes concentrées vers le plaisir de l’œil. Pour elle, la jouissance de la vue ne se satisfait pas de simplicité formelle. Elle élabore des pièges visuels où des trames superposées créent des irisations, des moirures – réminiscences des moucharabiehs de son enfance rendant l’espace paradoxal.  + >>>

Hélène Lhote interposes her objects between the light and the spectator, thus provoking original, unusual stimuli in him, capable of awakening the acuity of the senses. Apart from the fact that Hélène Lhote does not neglect the sense of touch - and sometimes even hearing - her plastic preoccupations all seem to be focused on the pleasure of the eye. For her, the enjoyment of sight is not satisfied with formal simplicity. She elaborates visual traps where superimposed wefts create iridescence, moiré - reminiscence of the moucharabiehs of her childhood - making the space paradoxical. + >>>

Démarche

Elle est d'abord entrée dans la partie par le biais de la peinture, en jouant avec la représentation, les couleurs, les matières et les techniques, les références aux différentes cultures qui l'habitent. De précoces expositions à succès dans les années 80 et la maîtrise du métier auraient pu - par goût du confort - la faire s'installer ad vitam à la même table de jeu. Mais sa pratique est déjà très animée par l'expérimentation, non seulement par celle des matériaux. L'invention est pour elle un moteur.

Abstraction

S'abstraire – une pensée familière.  S'abstraire dans l'atelier grâce à l'esprit, aux formes, aux couleurs, aux reflets.  S'échapper, certes - se confronter, tout autant.  Á  soi, à la matière : inventer les moyens d'en jouer. Créer des systèmes, pour accrocher haut le regard et faire que les surfaces rutilent et gagnent en profondeur. S'abstraire c'est encore pour le spectateur une invitation à s'évader de l'habitude pour se laisser captiver par la découverte d'une expression nouvelle. Pour qu'il lève les yeux, qu'il s'enchante d'un miroitement, d'un mouvement, d'une couleur filtrée, qu'il respire.

Contact + >>>

Abstraction – a familiar thought. Abstraction in the workshop through spirit, shapes, colours, reflections. To escape, certainly - to confront, just as. To oneself, to matter: to invent the means to play.

 Creating systems, to hang up the gaze and make the surfaces shine and gain in depth. 

To abstract is still for the spectator an invitation to escape from the habit, to let himself be captivated by the discovery of a new expression. To lift his eyes, to delight himself with a shimmer, a movement, a filtered color, to breathe.

Contact + >>>